La GazeTTe du week-end du 31.08.2019

Panne de réalisme pour la 1

Les saisons se suivent et se ressemblent

Comme lors de la précédente campagne, le sort semble décidemment s’acharner en ce début de saison sur une équipe fanion pleine de bonnes volontés. À Dornach, la chaleur n’a pas aidé la juvénile formation du duo Langel-Ducommun à développer tout son potentiel. Étouffée par la pression exercée par les hôtes, elle capitulera à la 38e.

Les débats ont été plus équilibrés après le thé, sans que les visiteurs ne puissent pour autant se montrer réellement dangereux. « On est à la fois tout proche d’une victoire et en même temps si loin », regrettait Benji Mercier. Touché à la pommette, ce dernier a rejoint l’hôpital de Bâle après la rencontre. Avec ses cinq plaques visées dans le visage, il verra certainement tout le premier tour depuis les gradins. « On manque de créativité pour obtenir de véritables occasions. Mais l’ambiance reste bonne dans les vestiaires et il va bien falloir que le vent tourne une fois en notre faveur. » Si la météo des vents pouvait prévoir quelques bonnes rafales samedi à l’Allianz Suisse Stadium, on serait preneur !

Une réaction attendue

Appelée à rebondir à la suite de deux défaites, la 2 a fait preuve de calme et de solidarité pour vaincre son contradicteur du FC Court. Après l’ouverture du score de Kévin Jubin, venue récompenser son abnégation et son travail de l’ombre depuis la reprise du championnat, le TT a été réduit à dix pour une naïve faute de dernier recours de Luca Di Meo juste avant la pause. En infériorité, les protégés de Patrick Ducommun ont tenu bon en serrant les lignes et en faisant les efforts inhérents à une telle situation du jeu. Sous l’impulsion d’un Faruk Salihu intransigeant défensivement, les visiteurs ont même doublé la mise par l’intermédiaire du superbe Clément Geiser.

À relever : la montée en puissance du jeune Lilian Zbinden, un Ilario Roberto décisif (impliqué sur les deux réussites) ou encore le travail de remise/conservation du ballon de Duart Baftijari. Prochaine étape : derby face à Bévilard-Malleray afin de briser un tabou.

La trois cartonne

Avec une victoire 4-2 face au FC La Courtine, descendu d’un échelon la saison dernière, la 3 caracole en tête de tableau. Une belle surprise pour cette rentrée. C’est surtout grâce à une première mi-temps de feu que le TT a pu engranger la totalité de l’enjeu. À peine cinq après le coup d’envoi, que le renfort Erjol Skenderi ouvrait le score, rapidement suivi par Alexander Geiser, qui troquait son rôle d’entraîneur pour celui de buteur. Relevons encore les deux frappes magistrales prises depuis 25 mètres de David Evalet et du vétéran Juan Carlos Troncoso, qui ont permis aux Sang&Or de gérer sereinement la fin de rencontre.

En conclusion, il nous reste à remercier Franscesco Martello et Stephano Griselli pour les nombreuses années passées au service du club. Et à souhaiter un prompt rétablissement à Benji.

La GazeTTe