Résumé du week-end du 28.09.2019

De côté

Comme de coutume, L’Orange gourmande donne des ailes à notre 1ère.

Disputée dans une belle ambiance, la partie face à Lerchenfeld aura finalement basculée du bon côté.

Arrivée en 2e période sur le score de zéro partout, la descente a refait la différence, et c’est ce bon vieux Jo Geiser, capitaine courage, qui a montré la voie à suivre à ces juvéniles troupes. Sur corner après un rebond favorable, il logeait le cuir au bon endroit.

Puis c’est Nicolas Strahm, entré en jeu peu avant, qui du haut de ses 17 ans, marquait son 1er but en 1ère d’une frappe limpide à la suite d’une belle action.

Et pour que la fête soit encore plus belle, notre nouveau marié Gaëtan scorait aussi habilement pour porter l’estocade à 3-0.

Pas grand-chose à dire sur notre 2, si ce n’est qu’après cette défaite de 4-1 à domicile contre Moutier, elle devra sérieusement se remobiliser pour retrouver le chemin de la victoire.

Quant à notre 3, elle caracole toujours en tête du classement après son succès 3-0 face à Court (doublé de Kipfer).

Et pour terminer, nos A Coca ont soigné la manière en infligeant un sec et sonnant 8-0 à Schwarzenburg. Ils sont 3e du classement, bravo !

Resumé du week-end du 21.09.2019

De côté

Mauvaises fortunes pour nos équipes 1 et 2 battues toutes deux à l’extérieur soit à Moutier et Belprahon.

La bonne nouvelle du début de championnat est notre 3 qui caracole en tête du classement de 4e ligue.

Dans le derby de ce samedi face à Montfaucon, elle a gagné 3-1.

Venez les supporter ce jeudi à 20h00 à Tramelan contre Court !

Nos A ont perdu à Aurore 3-2.

La GaZette 22.09.2019

De côté

Non mais allô quoi, t’es footballeuse et t’as pas d’équipe……

Alors que même « le p’tit train rouge qui bouge » n’arrive pas au milieu du village de Montfaucon, commune de 591 habitants des Franches, comment se fait-il qu’ils aient une équipe active de filles et nous pas ?

Cette semaine, exceptionnellement vous ne lirez pas de grands résumés de la 1ère, la 2, la 3, les juniors A et B ou les seniors. Ces galants messieurs ont cédé leur place hebdomadaire à nos deux footballeuses et je suis certaine qu’ils ne m’en tiendront pas rigueur.

Le nombre de joueuses fluctue chaque année, actuellement Emma Devoille évolue en Junior C et Solange Perret dans la catégorie des juniors C. Toutes les joueuses formées au TT savent courir balle aux pieds, jongler, dribbler, mettre des buts et connaissent même la règle du hors-jeu. Elles n’ont pas eu besoin d’un gars qui le leur explique, plan et bonhomme « playmobil » à l’appui, elles ont pigé toutes seules ! Elles sont dotées d’une qualité non négligeable qui est la beauté du jeu, elles sont courageuses et n’ont pas dans leur ADN, cette science du « je me laisse tomber en hurlant, je fais des roulés-boulés interminables, je suis certainement à l’article de la mort pour 30 secondes plus tard être capable d’un sprint à la Usain Bolt », bref elles ont vu faire Neymar à la télé avec agacement et soyez certaines et certains que jamais vous ne verrez ce genre de simulation lors de rencontres féminines ! En cas de blessure, elles sautent sur un pied et se traînent telles des guerrières hors du terrain. Il suffit de regarder le spectacle offert par les joueuses lors de la dernière Coupe du Monde, toujours sur leurs deux pattes, presque pas d’interruption de jeu, sexe faible dites-vous ? les grincheux diront que le jeu est beaucoup plus lent, à quoi je répondrai que depuis le canapé c’est toujours plus facile et que nous ne demandons qu’à les voir à l’œuvre…d’avance nous nous réjouissons !

Zoom sur nos 2 footeuses

Emma est âgée de 14 ans et pratique le foot depuis 18 mois, cette année elle a été très bien accueillie par son équipe. A force de venir voir les matchs de son frère Florian, elle a attrapé le virus et décidé de pratiquer le foot. Elle occupe un poste en défense, côté gauche et est droitière. Sa spécialité ? les touches. Elle pourra jouer au foot jusqu’en junior B, ensuite elle aimerait intégrer une équipe active féminine.
Solange quant à elle est âgée de 12 ans, elle a décidé de commencer le foot, il y a un peu moins d’un an. C’est en tapant régulièrement dans le ballon avec un de ses amis, que l’idée lui est venue de chausser des crampons. Ses coéquipiers sont très sympas avec elle, c’est avec plaisir qu’elle se rend à ses deux entraînements hebdomadaires. Sa force ? la défense, ça tombe bien, puisque c’est là qu’elle évolue !

A relever de l’avis des deux demoiselles que nos p’tits gars du TT sont de vrais gentlemen ! Bravo et merci à eux !

La première en déplacement en Prévôté

Amère défaite pour les gars de la première qui après une injustice incroyable à la 93ème ont perdu la rencontre 1-0 alors qu’ils ont été meilleurs sur tout le match. Pas grand-chose de plus à rajouter, si ce n’est qu’il faut continuer d’y croire. L’équipe est douée, il suffit juste d’un coup de pouce et de chance. Les bigots, brûlez des cierges, faites des incantations, des prières et tutti quanti, les superstitieux reprenez les mêmes habitudes que lors des victoires passées (même si pour ça vous devez remettre votre slip puant et tout pourri), nous comptons également sur les adeptes de sorcellerie, ce serait le moment de nous trouver un truc et rapidos, pour tous les autres continuez à venir les soutenir lors des matchs, ils ont besoin de vous.

L’Oreille du stadium semaine 38

De côté

Un collectif en totale stagnation

Sans mordant et en panne sèche d’idées concrètes, l’équipe fanion continue de creuser son trou dans les bas-fonds de la hiérarchie. S’il serait bien évidemment trop hâtif pour exprimer quelconque jugement, la jeune garde des commandants Langel-Ducommun se doit d’envoyer des signes de vie lors des affrontements futurs.

Amorphe. Tel pourrait être l’euphémisme employé afin de caractériser la partition livrée par les locaux durant le premier round de ce duel couperet. Passifs, ils ont subi les assauts d’un FC Cornol relativement bien dans ses pompes et dont le sang-froid en zone offensive allait s’avérer payant. Plus tranchants et volontaires au retour des vestiaires, les pensionnaires de l’Allianz Suisse Stadium revenaient avec de plus nobles intentions et s’octroyaient un sursis en réduisant la marque par Eschmann, cela avant de définitivement sombrer en encaissant la troisième réussite adverse en fin de partie (1-3). A peine le temps de cogiter qu’il faut s’atteler à préparer la prochaine échéance, et non des moindres. En effet, le challenge est de taille pour les équipiers du capitaine Geiser, qui s’en vont défier, aujourd’hui sur les coups de 20h15, une armada de Moutier qui pointe au deuxième rang du classement. Candidats sérieux à la montée, les Prévôtois feront bien évidemment figure de grandissimes favoris, eux qui restent toutefois sur un frustrant partage des points à Dornach. De son côté, le FCTT n’a cure des faveurs du pronostic et sera prêt à frapper un grand coup.

Une issue amère

Deux tours d’horloge plus tard, la séduisante 3ème phalange était pour sa part engagée dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe jurassienne. Invaincue depuis le début de l’exercice, elle a cette fois-ci capitulé au détriment de La Courtine. Efficace et procédant volontiers par des contre-attaques rondement orchestrées, cette dernière n’a pas laissé planer longtemps le doute en effaçant rapidement l’ouverture du score de l’idole locale Clément Geiser. Lors du deuxième acte, les protégés de Maniaci n’ont su dicter le rythme des débats et la punition est tombée comme un fruit mûr (1-3). Rubrique mercato, la famille s’est dotée d’un nouveau membre. Jérémy Rätzo, vieux briscard bientôt trentenaire au passé glorieux – les projets sportifs de Bévilard-Malleray et Reconvilier garnissent notamment son CV – a tout récemment visité les infrastructures et apposé officiellement sa griffe.

Contrainte de ronger son frein le week-end passé, la seconde garniture est appelée à faire preuve de continuité. Tenace et sans complexe, le contenu proposé voici deux semaines face à l’ambitieux Bévilard-Malleray doit servir de rampe de lancement pour un effectif en quête de certitudes. Demain, en fin d’après-midi, il donnera la réplique à un contradicteur de Belprahon mal en point mais chez lequel il n’est jamais aisé d’y ressortir indemne. En avril dernier, Jubin et consorts l’avaient chichement emporté 0-1 dans une opposition qui avait volontiers atteint des sommets de médiocrité. Unique buteur de cette partie, Maiorano en a gardé un souvenir traumatisant. Pour se réconcilier avec le football, l’actuel retraité avait dû se résoudre à se passer en boucle des cassettes vidéo du jeu à la Nantaise des années 90. Aux grands maux les grands remèdes. (L’Oreille du Stadium)

Résumé des matches du week-end du 14.09.2019

Mauvaise opération certes que cette défaite 1-3 face à Cornol, mais on sait que notre 1ère a un groupe jeune avec une grosse marge de progression.

Il faut donc rester patient et ne rien lâcher, car le championnat est encore très long avec beaucoup de points à prendre.

La belle note du match est le magnifique but de la tête de Max sur corner qui a relancé nos actions à 20 minutes du terme.

Cependant, au lieu d’obtenir l’égalisation de 2 partout, le TT se faisait crucifier sur un dernier contre en toute fin de partie

Prochaine opposition vendredi à Moutier pour un derby qui ne sera pas un déplacement des plus faciles, mais chaque match a son histoire.

Notre 3 qui suivait juste après également à Tramelan a connu le même sort que l’équipe fanion, c’est-à-dire 1-3 face à La Courtine.